?

Log in

MiraAnda
24 August 2014 @ 08:26 pm
the half of happiness

Titre original : 1/2・幸福      /       ニブンノイチハピネス
                      1/2 Koufuku
Auteur : Matsukawa Yuriko / Yuuya (松川祐里子 )
Année : 2011
One Shot

Editeur japonais (prépublication) : Kaiohsha (Gush)
ISBN japonais : 978-4796401913

Editeur Français : Boy's love
ISBN français : 978-2-36877-039-9

Résumé : Chiharu Hayama est quelqu'un de malchanceux. Lors d'un trajet en train, il rencontre Kôichi Katsuya, un homme encore plus malchanceux que lui, et ils deviennent très vite amis au point de se rencontrer tous les trois jours. Cependant, il se passe quelques jours sans qu'ils ne se rencontrent, et lorsque Chiharu revoit enfin Kôichi, il a surprise de constater que Kôichi a tout oublié à son sujet... (Source : Boys Love)

Critique : Les dessins ne sont pas ma tasse de thé : des visages trop allongés, des hommes trop androgyne, des yeux de biches....
Au delà de mes goûts personnels, il y a clairement un problème, j'ai repéré pas mal de mauvaises perspectives, poses invraissemblables et personnages qui d'une case à l'autre ne se ressemblent pas. Pourtant l'auteur a une soixantaine de titres à son actif ! C'est assez étonant, c'est peut-être moi qui n'y connait rien (mais après avoir vu une case où un des personnages a une tête de playmobil, j'en doute    "-_-.

Je pense cependant qu'il faut passer outre la partie dessin (c'est un comble pour un manga me direz vous).
Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est l'entrée en matière et la découverte des personnages. Je l'ai trouvée assez originale car elle est racontée d'un point de vue extérieur. Il n'y a pas de longs monologues et c'est assez rafraichissant car d'habitude dans un manga sentimental, on assiste à de longues introspections d'un (ou des deux) personnage(s).

C'est une belle histoire centrée pas uniquement sur la relation du couple en devenir, ce qui apporte de la force et de la crédibilité aux sentiments que les deux protagonistes vont déveloper. Contrairement à ce que le character design suggérerait au premier abord, le manga ne regorge pas de scènes "fleur bleues" avec surabondance de trames fleuries. Même si on regrette que la première scène hot arrive un peu sans crier gare, l'histoire est développée de manière crédible sans précipitation (et sur tout le volume, Ô joie !).

Voilà tout est dit, alors que j'avais débuté la lecture pleine de préjugée à cause de l'association peu prometteuse "IDP + design peu attractif", finalement j'ai passé un agréable moment.
Note : 6/10
 
 
MiraAnda
13 August 2014 @ 03:12 pm
AmiOuAmant-jaq-160p-correction

Titre original : コイトモ!?

                    Koitomo!?
Auteur : Moegi Yuu (萌木ゆう)
Année : 2013
One shot

Editeur japonais (prépublication) : Core Magazine ( Drap )
ISBN japonais : 978-4864365116

Editeur Français : Taifu Comics
ISBN français : 978-2351808283


Résumé : Haruka est un garçon effronté et quelque peu tortueux... il s'éprend de Tokiwa, un camarade d'université plus âgé que lui, et le fait progressivement tomber dans ses filets sans que ce dernier ne puisse opposer la moindre résistance... jusqu'au jour où Haruka lui déclare qu'il ne veut plus coucher avec lui... ?! (Source : Taifu Comics)


Critique : Ce n'est clairement pas le manga de l'année. Je regrette de l'avoir acheté, parce que je ne lirai certainement pas une deuxième fois. Voilà, le ton est donné.

Je n'ai pas du tout réussi à me plonger dans l'histoire. Non seulement les personnages sont superficiels et sans intérêt mais en plus il n'y a absolument aucune introduction, l'histoire commence d'un coup sans présentation de la situation. Je suppose que j'ai eu cette impression parce que je n'ai pas lu leur histoire dans Private teacher. Si pour vous c'est le cas, j'espère que vous n'aurez pas le même sentiment que moi.

Revenons sur le scénario (enfin si on peut appeler ça comme ça). L'histoire sent vraiment le réchauffé : un gars qui n'y connais vraiment rien à l'amour, et qui n'as jamais vraiment eu de relation de quelque nature que ce soit, va se faire poser une colle par son petit ami : "qu'es-ce que tu ressens pour moi ?". Précisons que le gars N°2 est super populaire, qu'il est toujours entouré de plein de monde qu'il est un peu manipulateur et fou amoureux du gars N°1. Vous avez compris, des mangas comme ça il y en a à la pelle. Non seulement le pitch de départ n'est pas du tout original, mais l'auteur n'arrive pas du tout à faire décoller l'histoire qui reste plate pendant tout le volume. Je me suis vraiment ennuyée, je n'avais qu'une hâte que ça se termine. Je crois que tout est dit.

Les seul point positif que j'accorderai c'est sur la sensualité : les personnages sont sexy et il y a de belles scènes de sexe. C'est triste à dire, mais c'est clairement le seul intérêt de l'histoire. On peut aussi dire que le découpage des cases est bien fait et rend l'histoire vivante.
Note 2/10
 
 
MiraAnda
13 June 2014 @ 10:37 am
Merci à kokoro_ai de m'avoir fait découvrir ceci :
Thanks to kokoro_ai to make me discover this :




Ce trailer a été fait par des fans bénévoles
Je trouve que c'est excellent !

Vous pouvez trouver le site web ici : http://www.akira-project.com

Akira est vraiment une bonne série. C'est dommage que personne ne fasse quelque chose de nouveau avec cette histoire incroyable. Certains mangas ont plein de spin-off ou d'univers dérivés, pourquoi pas Akira ? Une réinmpression serait bien aussi !

This trailer was made by volunteers fans.
I think it is really great !

The web site here : http://www.akira-project.com

Akira is a really good serie, It's too bad that now nobody make something new with this incredible story. Some manga have many spin-off, why not Akira ? A new edition will also be fine !
 
 
MiraAnda
12 June 2014 @ 06:09 pm

- Est-ce que vous aimez Kuroko no basuke ?
- Est-ce que vous aimez Hyuga ?
- Est-ce que vous aimez Kiyoshi ?
- Est-ce que vous les aimez les deux (ensembles) ?
Ceci est donc pour vous.

- Do you like Kuroko no basuke ?
- Do you like Hyuga ?
- Do you like Kiyoshi ?
- Do you like both (together) ?
So this is for you.


Doujinshi 2
Title : ??
Mangaka : Rode
Circle : VOLCANO-R

Doujinshi 4
Title : ??
Mangaka : Owaru
Circle : LaFin

Doujinshi 10
Title : ??
Mangaka : Hito Tei
Circle : nmhm

[Liens]
Archive password : ptytchat
Doujinshi 2 P010 - 017 Rode (C. VOLCANO-R)
Doujinshi 4 P026 - 035 Owaru (C._LaFin)
Doujinshi 10 P112 - 119 Hito Tei (C. nmhm)
 
 
MiraAnda
10 June 2014 @ 12:42 pm


Titre original : アイツの大本命
                        Aitsu no daihonmei
Auteur : Suzuki Tanaka (田中鈴木 )
Année : 2008
Série en cours 7 tomes au Japon, 6 tomes en France

Editeur japonais (prépublication) : Libre Shuppan (BexBoy)
ISBN japonais : 978-4862634337 (vol 1), 978-4862635396 (vol 2), 978-4862637192 (vol 3), 978-4862638816 (vol 4), 978-4799711088 (vol 5), 978-4799713037 (vol 6), 978-4799714195 (vol 7)

Editeur Français : Asuka / Kazé manga
ISBN français : 978-2-82030-378-3 (vol 1), 978-2-82030-455-1 (vol 2), 978-2-82030-500-8 (vol 3), 978-2-82030-589-3 (vol 4), 978-2-82030-689-0 (vol 5), 978-2-82030-779-8 (vol 6)

Editeurs Anglais : SuBLime

Résumé : "Ce midi je mange avec Yoshida". Le garçon le plus populaire auprès de la gent féminine du lycée a décidé d'utiliser Yoshida comme prétexte pour ne plus accepter d'invitation.
Yoshida c'est le garçon qui n'as rien pour lui, petit, moche et aucun succès avec les filles, qui ne rêve que de sortir enfin avec quelqu'un. Son rêve sera exaucé, mais sa vie de couple sera très loin de ce qu'il avait imaginé.

Critique : En regardant la couverture avec la tête de Yoshida dessus, je n'ai pu m'empêcher de me dire que ce BL serait certainement affreux. Je suis contente d'avoir suivi le magasine BexBoy français, sinon je serai passé à côté d'une bonne série.
His favorite est un manga plein de contraste. Alors qu'à première vue Satô semble être l'homme parfait on se rends compte que son caractère est au moins aussi horrible que son visage splendide. C'est l'inverse avec Yoshida qui n'est absolument pas gâté par la nature au niveau physique, mais est très honnête et même naïf, à la grande joie de Satô qui prends le plus grand plaisir à le faire tourner en bourrique. Attendez vous donc à pas mal de situations cocasses. Si Satô semble au premier abord avoir l'ascendant sur Yoshida de par son caractère sadique, Yoshida, lui a aussi pas mal d'influence sur le bel homme car celui-ci est fou amoureux de lui.

L'œuvre n'est pas dénuée de romance. Les deux protagonistes étant peu expérimentés en amour, la mangaka donne le juste tempo à son histoire et on voit au fur et à mesure des volumes les personnages prendre conscience de leurs sentiments et leur couple se construire à travers de petits moments touchants. Il n'y a pas de scènes explicites pour rester dans le ton général de l'œuvre.

En fin de compte, l'auteur arrive à nous faire trouver Yoshida mignon (par on ne sait quel tour de magie) il faut dire qu'à côté de ce sadique de Satô, c'est un vrai petit ange. C'est un BL atypique qui mérite qu'on s'y intéresse !

Note : 7/10
 
 
Current Mood: hungryaffamé
Current Music: Scarecrow - Alex & Sierra
 
 
 
MiraAnda
10 April 2014 @ 02:57 pm
Avatar 150 x 180
                                      150 x 180 px

Bannière 380 x 150
380 x 150 px
 
 
MiraAnda
13 March 2014 @ 11:25 pm
couv

Bonsoir, aujourd'hui, un manga qui m'a l'air fort sympathique et plein d'humour. Le coup de crayon de l'auteur ressemble à celui de Yamada Sakurako et parfois Suzuki Tsuta (surtout les yeux). Il a été un vrai plaisir à feuilleter !
Cette fois-çi les scans sont de qualité moyenne. Si vous souhaitez les utiliser pour quoi que ce soit, demandez avant !

Good evening, today a manga who seems to be very nice and fun. The author's graphic style looks like Yamada Sakurako's and sometimes Suzuki Tsuta's styles (especially the eyes). I enjoy browsing it !
This time these are average quality scan. If you want to use it for anything, ask first !


Scan

Pour aller plus loin :
Fiche Bakaupdate de l'auteur
Ses oeuvres sur Yes Asia
Ses oeuvres sur Amazon jp
 
 
MiraAnda
10 March 2014 @ 06:26 pm



Titre original : 6LDK~大型犬が入居しました
6LDK - Ôgataken ga Nyûkyoshimashita
Auteur : Kurumi Ohtsuki / Kurumi Ootsuki / Kurumi Ôtsuki (大月 クルミ )
Année : 2012

Editeur japonais (prépublication) : Kaiohsha (Gush)
ISBN japonais : 978 4796403009

Editeur Français : Boy's love
ISBN français : 978 2 36877 076 4


Résumé : Dans ce volume, 3 histoires nous sont racontées.


  • Aujourd'hui, Kidô enménage dans la colocation de la Maison aux Chênes, tous ses colocataires sont un peu étranges, il y a le cordon bleu, celui qui ne parle qu'à voix basse, l'étranger et ... un autre mec, toujours de mauvaise humeur et qui s'en prend constamment à Kidô. En vivant ensemble, Kidô va pouvoir apprécier d'autres facettes des cet homme et va tout faire pour se faire apprécier.

  • La seconde partie du manga nous narre l'histoire entre un Otaku et un garcon qui n'ose pas parler en public. Un drôle de couple et une histoire pleine de cosplay !

  • Vient ensuite l'histoire d'amour de notre condon bleu. Admiré par son collègue de travail qui le courtise à la manière d'un petit chien, va-t-il finir par fondre ?

Critique : Prévisible et ennuyeux, ce sont le mots que j'aurais utilisé pour décrire ce manga après la première lecture. Après avoir lu le résumé, vu l'illustration couleur et lu les premières pages, je savais déjà qui allait finir avec qui et imaginé le scénario. Au fur et à mesure de la lecture, j'ai dû faire face à l'évidence : tout se déroulait exactement comme je le pensais et lorsque j'ai refermé le livre, je n'ai eu qu'une envie : relire un bon manga pour faire passer l'ennui qui s'était installé en moi.

Vous l'avez compris, j'ai été très décue après ma première lecture. La raison est que j'avais flashé sur le style graphique de l'auteur sur la couverture. J'en attendais certainement de trop.

Après une seconde lecture, je qualifierai ce manga de moyen. J'ai quand même eu du mal à me plonger dans l'histoire principale qui manque beaucoup de dynamisme : le scénario n'est pas du tout original, la narration banale et les dessins sont certes jolis mais semblent figés et rendent le manga encore plus monotone.

Les 2 autres histoires ont relevé un peu le niveau et ont réussi à attirer mon attention de manière convenable. La 3ème histoire étant certainement la meilleure du livre. Cependant, j'ai trouvé que les relations n'étaient pas assez développées avant d'arriver aux scènes de sexe. Soudain, on les voit se sauter dessus et on se dit : "Déjà ? Ah ben oui, on est à la fin de l'histoire...".

Se lit, mais on aurait pu s'en passer.

Note : 4/10

 
 
MiraAnda
09 March 2014 @ 10:50 pm



Bonjour, bonjour !

Après cette belle journée ensoleillée, je vous livre un petit scan de cette série. Ces 2 volumes sont une compilation de plusieurs one-shot shôjo, sauf l'extra du volume 1 qui est du Yaoi soft (aka shônen-ai). Après avoir téléchargés les scans, vos vous rendrez compte qu'ils sont de mauvaise qualité et avec une watermark. C'est bien sûr volontaire ! J'ai les scans en HQ qui dorment sur mon ordinateur.

\/\/\/\/\/\ Message publicitaire : si vous êtes bon en japonnais et MOTIVÉ pour traduire ce manga, faites- moi signe. /\/\/\/\/\/

After this beautiful sunny day, I deliver to you a RAW. These 2 volumes are a shôjo one-shot compilation, except the first volume extra who is a shônen-ai OS. When you will read, you will notice that there are low quality scan with wattermark. It's voluntary (of course), I have HQ scans waiting in my computer.

\/\/\/\/\/\ Advertisement : If you have good skill level in japanese and MOTIVATED to translate this manga, give me a sign. /\/\/\/\/\/

Volume 1
Volume 2



Pour aller plus loin :
Fiche Bakaupdate de l'auteur
Achat Amazon jp Volume 1 et Volume 2
 
 
MiraAnda
04 February 2014 @ 05:14 pm


Titre original : DOG STYLE
Auteur : Motoni Modoru (本仁 戾 )
Année : 2005
Série terminée en 3 tomes.

Editeur japonais (prépublication) : Biblos, puis Libre Shuppan (Be x Boy GOLD)
ISBN japonais : Vol 1 : 978 4862632913 ; Vol 2 : 978 4862630650 ; Vol 3 : 978-4862634610

Editeur Français : Taifu Comics
ISBN français : Vol 1 : 978 2351803882 ; Vol 2 : 978 2351803950 ; Vol 3 : 978 2351804070

Editeurs Anglais : Kitty media (Out of print), SuBlime (Digital only)

Résumé (source Taïfu Comics) Miki Terayama sauve par hasard, Teru qui manque de se faire malmener par quelques punks.
Ils fréquentent tous les deux d’autres mecs... mais une chose en amenant à un autre, ils commencent à fricoter.
Teru agit comme un chien errant qui n’a pas été nourri depuis dix jours.
Il consomme l’amour de Miki avec rapidité et grossièreté, ce qui au bout du compte peut s’avérer douloureux ! Finalement l’histoire d’amour de Dog Style est ici ... dans la chair!


Critique : Au début, un peu rebutée par le titre, je me suis dit que je ne l'achèterai jamais. Et puis, les bonnes critiques et les petits prix Taïfu aidant... je me suis lancée et je ne suis vraiment pas déçue. Si vous avez déjà lu In the name of Beauty publié par Asuka, vous connaissez le goût certain de l'auteur pour les relations étranges et charnelles entre ses personnages. En effet dans les oeuvres de Moduru Motoni, ne vous attendez pas à trouver un pitch simple du type : "deux lycéens tombent amoureux, ils s'aiment mais c'est un peu compliqué parce que un des deux est un voyou" et un brodage autour de ce pitch sur trois volumes. Ici, pas de relation définie entre les personnages. Entre Miki et Teru, on pense que tout va être rêglé dès la fin du premier volume... et en fait non, l'auteur nous tient en haleine tout le long de son oeuvre. Pas de petit problème non plus, comme le manga se passe dans un milieu violent, les soucis que les personnages vont traverser sont assez sérieux.

Les sentiments des personnages, partent dans tout les sens, indéfinissables, tels que l'auteur le souhaitait. Dans la post-face du volume 1, elle écrit : "Elle [l'histoire] captivait avec subtilité et fraîcheur les sentiments que nous ressentions à ce moment de notre jeunesse" et je crois qu'elle a raison à 100%.

Enfin, j'ai particulièrement apprécié l'humour pas très fin et bien placé de l'auteur et ses dessins très sensuels. Cependant ce n'est pas un mangas à mettre entre toutes les mains, les dessins sont explicites et les relations sexuelles pas toujours (même rarement) tendres.

Je voulais mettre 9,5/10, mais je suis revenue à la raison, me disant que certains allaient trouver la storyline trop rocambolesque (mais moi j'adooOoore !).

Note : 9/10